Les colles d’assemblage

Les colles d’assemblage

Bostik propose deux grandes familles (vinyliques et réactives) pour l’assemblage de pièces en bois, que ce soit pour la réalisation de meubles de menuiseries ou de structures constructives. Le choix dépendra des contraintes que devra supporter l’ouvrage final : températures, exposition à l’humidité, aux intempéries, aux environnements marins, forces mécaniques de cisaillement, d’arrachement ou de compression.

Colles vinyliques

Les colles vinyliques utilisées dans l’industrie du bois sont à base d’acétate de polyvinyle qui est un produit thermoplastique. Ce sont des « colles blanches », transparentes après séchage et utilisables seulement si l’un des deux supports est absorbant. Ces colles sont principalement utilisées dans l’assemblage pour le collage de meubles et de menuiseries (tourillons, tenons et mortaises, enfourchements et travaux de plaque ébénisterie). Les colles vinyliques peuvent être également utilisées pour le placage décoratif de revêtement bois ou de feuilles de stratifiés sur la plupart des panneaux à base de bois (CTBS et CTBH). Les collages réalisés ont des résistances aux températures de l’ordre de +70°C et des résistances variables à l’humidité (classification D1 à D4 selon les produits). Les vinyliques sont des colles à joints minces nécessitant une grande précision des usinages qui ne doivent pas dépasser 1/10e à 2/10e mm.

Colles réactives

Les colles réactives sont représentées par les colles polyuréthanes (PU) et les colles urée-formol (UF). Les colles PU Bostik sont destinées dans l’assemblage pour le collage d’ouvrages en extérieur. Ces colles possèdent de bonnes performances générales de résistance à l’humidité (classement D4 selon la norme NF EN 204) et aux écarts de température (-30°C à +100°C). Les colles PU durcissent par réaction avec l’humidité (de l’air ou des matériaux). Ces colles peuvent être utilisées sur des matériaux non absorbants tels que le PVC, le métal ou le verre. Les colles UF sont utilisées pour les assemblages nécessitants un joint de colle épais (limon d’escalier, placage bois...). Ces colles sont mélangées avec de l’eau et mises sous presse entre +70°C et +120°C. Dans le domaine du collage, la préparation minutieuse des éléments à assembler et la qualité d’usinage représentent deux points essentiels. Leur importance est encore plus grande dans le cas de bois difficiles à coller (bois denses à fort retrait, bois comportant des corps gras ou des résines).

Catalogue Bois

découvrir

découvrir

Communiqué Bostik Agoplac sans solvant

découvrir

back to top