Tous les sites web

OOSTERHOUT - En 2023, selon les chiffres de « Volkshuisvesting Nederland », les Pays-Bas comptera environ 437 000 demandeurs de logement et 47 000 logements disponibles, ce qui portera la pénurie de logements à environ 390 000. Pour remédier à cette insuffisance, réduire les émissions de CO2 et répondre à la pénurie croissante de travailleurs qualifiés, de plus en plus de maisons sont préfabriquées. Outre la construction à ossature bois et la construction en béton préfabriqué, la demande d’applications en bois lamellé-croisé (CLT) augmente, car elle permet une construction encore plus rapide, plus précise, neutre en CO2 et sans risque d’incendie. À condition que les joints de raccordement linéaires et les traversées soient également correctement scellés. Bostik Fire Protect soutient cette démarche avec une gamme étendue de produits certifiés pour les applications CLT.

Cross Laminated Timber

« La construction en CLT implique principalement le fraisage, ce qui permet un travail très précis et propre », explique Nick Haring, Business Developer Fire Protect chez Bostik. « Comme le bois est collé de manière transversale, la dilatation et la contraction, par exemple, ne posent pas de problème. Le matériau est stable et conserve sa forme dans toutes les directions. De plus, le CLT est thermiquement isolant et étanche à l’air, et son comportement en cas d’incendie est ultra prévisible. Le CLT présente une résistance au feu satisfaisante. Pour inclure les joints de raccordement linéaires et les traversées, nous recommandons de prêter attention aux bons produits, épaisseurs et positions dès la phase de conception. En effet, cela peut permettre d’économiser beaucoup de temps et d’argent lors de la phase de mise en œuvre. »

Étanchéité resistante au feu

De nombreux produits sont disponibles pour l’étanchéité résistante au feu des joints de raccordement linéaires et des traversées. Mais l’offre de produits certifiés CLT est encore rare, comme le sait M. Haring. Sauf si l’on choisit Bostik Fire Protect. « Notre gamme pour les applications CLT a déjà été testée dans diverses situations pratiques dans un laboratoire indépendant et certifiée en 2021 », précise-t-il. « Conformément aux normes EN 1366-4 (Essai de résistance au feu des installations de service - Partie 4 : Calfeutrements de joints linéaires) et EN 1366-3 (Essai de résistance au feu des installations techniques - Partie 3 : Calfeutrements de traversées) et tant individuellement qu’en combinaison, ce qui permet de disposer d’une solution certifiée dans toutes les situations. » Les résultats de ces tests peuvent être consultés dans les rapports de classification et de test, qui sont disponibles gratuitement sur notre site Web, protectionincendiepassive.be

Outre les mastics acryliques intumescents pour les joints de raccordement linéaires et les traversées, la gamme Fire Protect de Bostik pour les applications CLT comprend différentes épaisseurs de panneaux en laine de roche avec revêtement intumescent, des manchons qui moussent lorsqu’ils sont chauffés, des enveloppes de tuyaux, des cordons de mastic et des mortiers, qui non seulement garantissent la sécurité contre le feu et la fumée, mais permettent également de travailler beaucoup plus rapidement. Les produits les plus populaires de la gamme sont le Bostik FP310 Intumescent Acoustic Acrylic, le FP312 Fire Retardant Coating, le FP330 Pipe Collar, le FP340 Pipe Wrap ainsi que le panneau en laine de roche FP320 Fire Batt. Tous les produits sont conformes EMICODE® EC1PLUS et conviennent parfaitement aux projets BREEAM.

Téléchargez la brochure afin d’obtenir des informations détaillées et des tableaux de sélection de produits utiles.

Haut