Our main brands

Bostik dans le monde

Bostik around the world

fr
top

Ralentir la propagation d'un incendie

En cas d'incendie, le compartimentage d'un bâtiment garantit que la propagation de la fumée et des flammes est limitée à un seul compartiment, ce qui ralentit la propagation d'un incendie. Cela permet aux personnes de quitter le bâtiment en toute sécurité et aux services d'urgence de disposer de plus de temps pour combattre l'incendie.

Structure d'un compartiment coupe-feu

Un compartiment coupe-feu peut couvrir un maximum de 2 500 m² dans une nouvelle construction et de 3 000 m² dans une construction existante. L'extérieur d'un compartiment est constitué de murs et de sols résistants au feu. Cela nécessite une bonne étanchéité au feu des joints entre ces murs et ces sols. En outre, les joints entre la construction et les portes (coupe-feu) et les cadres (de fenêtres) doivent être résistants au feu. Les produits et systèmes testés conformément à la norme EN 1366-4 sont utilisés pour étancher complètement les compartiments coupe-feu où se rencontrent les murs, les cadres de fenêtres et les sols.

Compartiments coupe-feu conformes au décret sur les bâtiments

Le décret sur les bâtiments explique précisément les exigences auxquelles un compartiment coupe-feu doit répondre. Mais ce décret peut parfois être difficile à lire. C'est pourquoi l'Infoblad handreiking Bouwbesluit en woning a été rédigé. Voici ce qu’ils disent au sujet des compartiments coupe-feu :

« Chaque logement constitue un compartiment coupe-feu. Cela s'applique à chaque maison individuelle, chaque maison jumelée, chaque maison mitoyenne, ainsi qu'à chaque maison individuelle dans un immeuble d'habitation. Toutes les dépendances (séparées), telles qu'une grange, un garage, un abri de jardin, etc. se trouvant sur le propre terrain, peuvent être situées dans le compartiment coupe-feu. Veuillez noter que la taille totale du compartiment coupe-feu ne doit pas dépasser 1 000 m². Ceci afin d'éviter que le feu ne devienne incontrôlable avec un déploiement normal des pompiers.

Le WBDBO de la construction de la cloison est déterminé par les matériaux utilisés dans la construction et la distance entre les constructions. Les fenêtres, les portes et les cadres de fenêtres, par exemple, constituent le point faible d'une structure, alors que les structures en pierre répondent rapidement à l'exigence du WBDBO. Concrètement, cela signifie qu'il doit y avoir un mur de séparation coupe-feu entre le logement et les voisins, ou une distance telle que le feu ne puisse pas se propager. Il peut parfois être nécessaire d'utiliser un verre résistant au feu au lieu d'un verre ‘normal’, de revêtir les structures avec des matériaux qui ne prennent pas feu facilement comme les plaques de plâtre ou de réaliser un haut parapet incombustible. »